BPJEPS – Février 2020

Blessure, reprise du sport, apprentissage, dernière ligne droite avant les premiers examens début mars … retour sur un mois de février fort en émotions.

👩‍⚕ La blessure dont j’avais besoin (?)

🤕 Quand le corps lâche …

Dès le 3 février les alertes physiques dont je vous parlais dans mon article bilan du mois de janvier se sont transformées en réelle blessure, à l’occasion d’un suivi de cours collectif test pour nos examens blancs (en fin d’article je vous récapitule les différentes étapes de certification pour que vous puissiez vous y retrouver 😉).

Ce suivi de cours était scindé en 3 parties, comme il le sera pour l’examen : 15 minutes de step, 15 minutes de renforcement musculaire, et 15 minutes de stretching. Lors de la partie renfo, j’ai senti comme un petit coup d’électricité dans mon coude lors d’une pompe, déstabilisant mes appuis. Le reste du cours étant principalement en charge sur les épaules et les coudes, ça s’est avéré très compliqué.

Au-delà de la grosse claque physique et psychologique que je me suis prise – j’ai clairement réalisé à quel point les dernières semaines de grèves/fatigue/baisse de ma pratique sportive personnelle avaient eu raison de ma condition physique – cette douleur qui était d’abord localisée dans le coude m’a inquiétée à deux mois quasiment jour pour jour de nos vraies épreuves pratiques. Elle a fini par disparaître au cours de la journée, ne m’empêchant aucunement de donner mes cours à la salle de sport en fin de journée. Mais le lendemain matin en me réveillant, ce n’était pas le coude que je sentais, mais l‘avant de mon épaule.

Douleur à froid, grosse difficulté à lever le bras vers l’avant … quand vous connaissez un chouille l’anatomie de l’épaule, vous ne tardez pas à paniquer sérieusement 😅.

Moi qui pratique la méditation, l’observation des pensées … et bien là wahou, j’ai pu constater à quel point mon petit hamster Pensouillard s’est mis à courir dans sa roue, complètement paniqué, m’harcelant de questionnements et surtout d’affirmations : C’est foutu Rosanne, tu sais que l’épaule c’est un complexe articulaire, que si tu ne règles pas ça rapidement tu ne pourras plus t’entraîner en haltéro, et adieu la validation de l’UC4 pratique, déjà que c’est ce qui te fait le + peur, d’autant que tu n’as pas encore tes charges d’examens, et patati, et patata … Dans ces moments-là, la méditation aide vraiment à se rappeler qu’on n’est pas nos pensées, et qu’on peut/doit s’en détacher pour ne pas se faire encore plus de mal que ce que l’on vit déjà 😅. Ni une ni deux, j’ai mis en place un plan de bataille pour mettre toutes les chances de mon côté : rendez-vous kiné du sport (Koss Paris 7 mes sauveurs), médecin, ostéo (le meilleur est à Chilly-Mazarin et m’a clairement redonné de la mobilité en à peine 1h de manipulation, merci encore Vincent), radio, écho, et médecin du sport … tout ça en 6 jours. Quand je vous dis que j’ai un souci avec l’incertitude et que j’ai du mal à attendre sans agir 😅 … !

Heureusement, cette blessure étant la résultante directe d’un traumatisme (lorsque mon coude a lâché durant la pompe c’est en fait mon épaule qui a tout pris), il ne s’agissait pas de quelque chose d’installé depuis longtemps sur lequel je forçais. J’ai donc pu retrouver l’intégrité de mon épaule en une dizaine de jours, grâce aux soins que j’ai reçu de la part de mes excellents kiné et ostéo, et grâce au repos qui a suivi, avec quelques jours de vacances qui tombèrent à pic.

Je vous écrivais en janvier que « Contrairement aux membres inférieurs qui m’ont semblé plus simples à digérer (mes précédentes blessures au genou m’ayant forcément aidée #danstoutnégatifilyadupositif), l’épaule m’a clairement paru indigeste au premier abord. ». Bon, et bien le point positif dans tout ça c’est que désormais l’épaule, je maîtrise 😆!

🏋‍♀🏃‍♀Reprise sérieuse du sport

C’était déjà l’un de mes objectifs énoncés dans mon article BPJEPS – Janvier 2020, mais là avec cette épreuve qui m’a démontré que j’avais vraiment, vraiment perdu en condition physique -en + de la blessure j’ai clairement subi une bonne partie de la séquence par manque de résistance-, je me suis sérieusement reprise en main :

  • Reprise des runs, a minima 2 par semaine avec du travail en vitesse et en résistance pour retrouver mon cardio. Avec les jours qui rallongent, je peux de nouveau courir en forêt vers 18h et allier le sport et le kiff de pratiquer ça dans un cadre qui me fait un bien fou moralement
  • Reprise de l’haltéro une fois ma blessure remise, 2 fois par semaine pour travailler technique et charge
  • Musculation : maintien de mes 2 séances par semaine, assez courtes mais reprenant les basiques
  • Surtout : Mise en place d’une à deux séances/semaine de renforcement musculaire/plyométrie (sauts) pour retrouver une condition physique décente, et ainsi ne pas subir les examens pratiques début avril comme ça a pu être le cas début février.

Bien sûr tout cela s’adapte au quotidien, en plus de la pratique en formation et en club. Je porte plus d’attention à ma récupération, je jauge avec la fatigue, mais assez logiquement la reprise du sport me redonne de l’énergie, et je me sens plus en forme. J’ai pu redécouvrir avec bonheur ces sensations d’accomplissement, de défoulement et de forme physique qui redonne au mental la foi dans sa capacité à réussir des choses qu’il se pensait pas capable de faire. Je me sens plus en confiance, plus en maîtrise. J’ai la sensation de faire ce qu’il faut, et donc d’être actrice sans subir, et le cercle vertueux se ré-enclenche naturellement.

Ce lien corps-esprit est vraiment fascinant, ne cesse de me surprendre et j’ai vraiment hâte de vous le partager dans mon métier par la suite … mais chaque chose en son temps 🙃.

⏳ En formation : Le programme avance, et les premiers examens approchent …

🎓Dernière ligne droite avant l’oral UC1/UC2

En février il a fallu finaliser le dossier présenté à la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS) les 2 et 3 mars lors de notre première épreuve certificatrice. Elle comprend une partie rapport de stage (UC1) et une partie mise en place d’un projet d’animation dans notre structure (UC2). Mon animation ayant eu lieu en janvier, il a fallu finaliser tout cela en février : rédaction, mise en page, entrainement oral …

Je publie cet article le 3 mars et mon oral s’est déroulé … hier midi. Je saurais normalement demain si j’ai validé du premier coup, donc en attendant➡ 🤞 !

🧠 Apprendre, comprendre : quand les connexions commencent à se faire #youpi 🙌

Ça y est, les apprentissages rentrent et les connexions entre les différentes matières commencent à se faire de plus en plus naturellement. L’exemple le plus parlant concerne l’anatomie. Quand vous savez où tel muscle se situe, sur quels os il s’insère, son rôle … que tout ça est vraiment intégré, alors il est plus simple de comprendre pourquoi l’on conseille tel ou tel exercice, que ce soit en musculation comme en stretching (entre autre).

Ce qui jusqu’à présent était parfois juste assimilé en mode tel mouvement étire tel muscle, se transforme en tel muscle s’insert à tel endroit, donc si je veux l’étirer il faut que j’éloigne tel et tel os … Ça semble peut être évident écrit comme cela, la différence est subtile mais dans mon esprit elle est majeure. C’est pareil pour les abdominaux. Je savais que certains exercices n’étaient pas bon pour le périnée. Depuis février et les cours que nous avons eu, notamment sur la femme enceinte, je comprends pourquoi, anatomiquement, physiologiquement. Et ça fait toute la différence.

J’ai besoin de comprendre pour transmettre, d’être sûre de moi, de pouvoir me baser sur ma logique pour expliquer, vulgariser. Alors lorsque je ressens ces déclics, je sens que je franchis un cap et ça me plait.

Après avoir passé la première partie de la formation à observer, apprendre, et m’économiser en répartissant mon temps entre mes différents projets, je sens que je passe actuellement dans la seconde partie de mon année, celle où je peux m’immerger davantage dans tous ces sujets sans risquer l’écœurement, voir le burn-out : juste apprendre et me nourrir de tout cela. Ça semble se faire naturellement sans résistance, alors je me laisse porter. J’ai soif de connaissances, et ça tombe bien car il va falloir les mettre en pratique jusqu’à la fin de l’année pour obtenir ce diplôme tant souhaité 🙌.

📋 Mes objectifs pour mars

  • Préparer mes trames de cours pour mon UC3 (cf récap ci-dessous)
  • Continuer de créer ces connexions d’apprentissage, en utilisant l’outil du Mindmapping qui m’aide actuellement à structurer mes cours de façon synthétique
  • Continuer de m’entraîner pour arriver en forme début avril aux tests physiques
  • Gérer la pression qui monte petit à petit 😅

Y a plus qu’à !

📆 Je vous donne rendez-vous :

  • Chaque mardi pour un nouvel article ou podcast
  • Les mardis 10 et 24 mars pour deux nouveaux épisodes de Chroniques d’un changement de vie – Le podcast

A bientôt !

Les épreuves certificatrices du BPJEPS Activités de la forme

UC1 et UC2 : 2 épreuves réunies en une

Date de passage : 2 mars 2020

L’UC1 est en résumé un rapport de stage, comprenant une présentation du secteur du fitness, de notre structure d’accueil, des caractéristiques publics que nous accueillons, et un rapport sur notre intégration.

Pour l’UC2 il nous est demandé de mettre en place un projet d’animation dans notre structure d’accueil, répondant aux besoins des adhérents et du club. Il nous faut expliquer les raisons du choix de cette animation, comment nous l’avons mise en place (conception, budget, communication …), et ce que nous en avons tiré comme conclusion.

Cette épreuve se matérialise par un dossier d’une vingtaine de pages hors annexes regroupant ces deux UC, présenté à la DRJSCS. 20 minutes de présentation, et 20 minutes de questions/réponses.

UC3 : Le jury vient nous voir en club, soit en cours collectif ou en musculation (au choix)

Date : Remise du dossier le 20 mars – Évaluation lors des vacances de pâques

J’ai choisi l’option cours collectif. Je vais devoir préparer un dossier avec 3 trames de cours évolutives, une en cardio, une autre en renfo et une dernière en stretching. Ce dossier est à rendre pour le 20 mars. Le jury choisira sur quelle discipline ils souhaitent m’évaluer en situation, dans ma salle de sport. Durant les vacances de pâques ils viendront donc évaluer l’un de mes cours (contenu, sécurité …) suivi d’un entretien. Rien que de l’écrire, la tension monte 😆

UC4 : L’expertise coach sportif : tout devra être assimilé

UC4a : Cours collectifs
  • Date épreuve pratique (suivi de cours) : 2 ou 3 avril 2020
  • Date épreuve réelle (en tant que coach): Première semaine de juin

Etape 1 : Suivi de cours niveau intermédiaire/confirmé début avril, comprenant 15min de step, 15min de renfo et 15min de stretching. Seront vérifiés notre niveau physique et surtout notre posture, nos placements.

Etape 2 : Nous avons un dossier à constituer avec plusieurs trames de cours comprenant des contraintes (matérielles de type step, élastique … et public particulier à prendre en compte), et nous passerons sur l’une des trames dans chaque discipline (step, renfo et stretch) en condition réelle suivi d’un entretien.

UC4b : Musculation/Haltérophilie
  • Date épreuve pratique : 2 ou 3 avril 2020
  • Date épreuve réelle (en tant que coach): Première semaine de juin

Etape 1 : Tirage au sort d’un mouvement en musculation (front squat, soulevé de terre, tirage buste penché ou développé militaire) et d’un mouvement en haltérophilie (arraché ou épaulé-jeté) avec une charge pré-définie. Nous devrons réaliser ces mouvements avec la technique requise.

Etape 2 : Nous tirerons un sujet au sort en musculation et en haltérophilie (ex : homme de 52 ans se remettant au sport après 10 ans d’arrêt, femme de 45 ans qui veut développer la force …). Nous aurons un temps défini pour préparer ces deux séances, et passerons ensuite en pratique avec 20min de démonstration/discipline, soit 40min au total. Tout cela, suivi d’un entretien.

#Mamanjaihatemaisjaipeurmaisjaihatemaisjaipeurmaisjaihate…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s